ARIYO SPORTS
Ariyo Sports est une agence de Markéting sportif basée au Bénin qui se propose de faire la vulgarisation de tous les événements sportifs majeurs au Bénin. Nous avons un réseau de correspondants qui s’élargit chaque jour de façon à couvrir tout le territoire national et atteindre le maximum de disciplines sportives. Nous proposons un espace d’expression à tout homme de média désireux d’apporter leur touche à la communication Sportive au Bénin. Nous sommes présents sur les différents canaux digitaux (Facebook, Twitter, Instagram & Whatsapp) et notre site web constitue une base de données utile à la communauté sportive béninoise et permettra davantage de faire connaître le Bénin en matière sportive. Le traitement de ces informations recueillies nous permet également de pouvoir faire des propositions d’approches qui peuvent émerger en tenant compte des réalités de notre contexte. Bienvenue sur Ariyo Sports !!!

Éliminatoires BAL – 1er Tour : Que retenir de l’aventure de ASPAC BBC ?

0 302

Recevez des notifications en temps réel sur les nouvelles publications de ARIYO SPORTS

En deux sorties, les champions du Bénin ont essuyé autant de défaites synonyme d’élimination à l’étape du premier tour des éliminatoires de la BAL (Basket-ball Africa League).

ASPAC BBC sacrée championne du Bénin avec 14 matchs dont 2 défaites avait pour mission de défendre les couleurs nationales lors des éliminatoires au premier tour de la BAL. Abritée par la Guinée Conakry, cette compétition s’est déroulée du 29 au 31 Octobre 2021. Logé dans le groupe B et après désistement de l’équipe représentant le Burkina Faso (ACADÉMIE D’OR DES ARCHERS BBC), une seule victoire placerait les poulains du Coach KOUKO Aurelus dans une bonne position pour disputer le second tour de ces éliminatoires.

Une entrée en lice manquée

Pour son premier match de la compétition, le 30 octobre 2021 contre l’équipe de l’armée championne de la Côte d’Ivoire, SOA BBC, les sociétaires du Port Autonome de Cotonou n’ont pas eu les armes nécessaires pour rivaliser avec les ivoiriens dès le troisième quart alors qu’ils faisaient jeu égal jusqu’à la mi-temps (27 points partout). Multipliant pertes de balle, précipitations et mauvaises décisions, ils n’ont pas été capables de se rapprocher de la raquette des adversaires et finissent par perdre lourdement par 20 points d’écart (60-40) avec un honteux 4pts marqués dans le dernier quart temps.

Lire aussi
1 De 31

Le second match de l’espoir transformé en débâcle

Au lendemain, le 30 octobre 2021, on attendait une meilleure réaction de la part des champions du Bénin contre les nigériens de l’AS NIGELEC. Après une défaite chacune, les deux équipes jouaient donc leur qualification sur la rencontre. Avec la perte de son meilleur atout et de son joker pour les problèmes de formalités administratives, ASPAC BBC s’est retrouvé avec un effectif de 10 joueurs depuis le début de la compétition. Match très attendu du public béninois, ces derniers n’ont eu que regret, pincement du cœur en suivant la désillusion des leurs face aux nigériens. Espérant un match abouti, ASPAC s’est vue très fébrile, faible et inoffensive devant leurs homologues. Aucun des acteurs sur le terrain côté béninois n’a pu élever son niveau de jeu et s’en est suivi un match de Goliath contre Jean tant David n’a existé donc rien de proposé. Humiliation, honte, on pouvait les lire aisément sur les visages des différents acteurs du basket-ball béninois. Pire que la veille, ils se sont vu infliger une correctionnelle de -30pts (65-35) par NIGELEC BBC et donc éliminer avec brio.

La résultante d’un environnement sportif béninois peu concurrentiel

Jouer 14 matchs dans une saison avec une faible résistance dans le championnat n’a t’elle pas été préjudiciable aux champions ? Où est-ce la faute à l’absence des deux joueurs ? Côté talent, le niveau ne laisse t’il pas à désirer? Chaque saison, nous partons à la conquête de l’Afrique avec l’ambition d’apprendre mais on dirait qu’au fil des années, nous n’avons que des leçons non sûres. Nous venons par cette présente prestation de ASPAC BBC déduire qu’il est temps, aujourd’hui plus que jamais de renforcer le développement de la base (couche juvénile), d’avoir un championnat avec beaucoup plus matchs et que les clubs se trouvent des sponsors pour assurer le minimum de vie décente à ses joueurs au niveau senior. La fédération du Dr ONIFADE a été entamé le pas, alors qu’attendons nous pour l’emboîter le pas ?

Recevez des notifications en temps réel sur les nouvelles publications de ARIYO SPORTS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

Privacy & Cookies Policy