CAN Cameroun 2021 : La maison de Clinton Njie située à Bokwaongo partie en fumée après l’élimination face aux Pharaons

Lors de la deuxième demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), les Lions indomptables ont affronté un hôte à sept étoiles dans les enceintes du stade Olembé de Yaoundé : l’Egypte. Après un match très disputé jusqu’au bout de la prolongation, il a fallu les séances de tirs au but très calamiteuses des Lions (0-0 t.a.b. 1-3), pour que l’Egypte retrouve le Sénégal en finale de cette 33e édition. C’est une désillusion totale qui a plongée toute la population dans une tristesse inouïe. Cette élimination du Cameroun de la CAN face à l’Egypte a finalement tournée au drame, Clinton Njie, un joueur Camerounais s’est vu sa maison brûlée après le match contre les Pharaons en demi-finale.

Selon le site Cameroun Web, « Certains ont manifesté leur colère à travers des actes de vandalisme sur les routes et autres. D’autres sont allés plus loin en vandalisant aux biens des joueurs, notamment ceux qui ont raté leurs tirs au but. C’est le cas pour l’attaquant Clinton Njie. Selon les informations, sa maison a été simplement brûlée. »

James Léa Siliki, Harold Moukoudi et Clinton Njie tous entrés en jeu, et ont manqué leur Penalty lors de cette fatidique épreuve cruelle.

D’après toujours le site Cameroun Web, les informations publiées par le lanceur d’alerte Nzui Manto katika, Clinton Njie a vu sa maison partie en fumée après avoir raté son tir au but. « Le domicile de Clinton Njie situé à Bokwaongo( Sud-ouest) incendié hier soir », a publié sur sa page Facebook, le lanceur d’alerte.

Un geste assez condamnable, puisque le football reste un jeu. Mais souvent les footballeurs sont victimes de ces genres d’actes.

James Léa Siliki a pour sa part demandé pardon au peuple Camerounais. « Chers coéquipiers, cher staff et surtout cher peuple camerounais C’est avec le cœur très lourd que je voulais vous exprimer ma peine d’avoir failli lors de cette épreuve cruelle. Je vous demande pardon. Cependant soyez en sûr, je n’abandonnerai jamais car ce qui ne tue pas rend plus fort

Laissez un commentaire

Super Ligue Pro